AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandankhr
||- the Demon Wolf
avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 20
Personnages actifs: : 4
RPs en cours : luna(7) lex(2) kara(2) erika(2)
Pseudo : sandankhr.

MessageSujet: Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.   Sam 4 Jan - 21:44

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Lucille Francesca Hepburn
Nom(s): Hepburn · Prénom(s): Lucille Francesca · Âge: 22ans · Date et lieu de naissance: répondre ici · Métier ou études: Garde · Statut civil: Célibataire · Nom de la célébrité: Lauren Cohan · Groupe : Villageois
Caractère
Aux premiers abords, certains la qualifierais comme une femme froide et même intimidante, mais en réalité, elle est simplement méfiante. Ceux qu'elle n'aime pas et/ou dont elle se méfie, elle le leurs fait comprendre; elle les ignore, les tacle dès qu'elle le peut, les fusilles du regard... Bref, si vous faites partie de ses ennemis, ne restez pas prêt d'elle, parce qu'elle saura très vite vous mettre mal à l'aise. Mais ne vous fiez pas seulement à cette apparence, car lorsqu'elle vous accorde sa confiance, que vous devenez l'un(e) de ses ami(e)s, c'est une toute autre jeune femme qui se présentera à vous.
Sympathique, elle est souriante et toujours pleine de vie, agréable à vivre, il n'est pas difficile de s'attacher à elle. Toujours à l'écoute de ses amis, elle est toujours là pour les conseiller et les aider. On pourrait très vite le comprendre, Lucille est une fille au grand coeur. Ouverte, elle ne juge jamais les différences des autres, se sentant "mal placé pour juger les autres". Toujours prête à protéger ceux qu'elle apprécie réellement, elle est aussi une femme honnête haïssant mentir à ces personnes, quitte à les blesser en disant la vérité. Elle est le genre de fille simple mais qu'on adore, parce qu'avec elle on ne se prend tout simplement pas la tête. Enfin, Lucille est aussi une femme douce et patiente, ses talents à l'équitation lui ayant permis d'acquérir ces deux traits de caractère. Il est très rare de la voir réellement s'énerver, trouvant toujours un moyen d'arranger les choses sans en arriver aux mains, cependant il est tout aussi rare de la voir se retenir dans ses mots; lorsqu'elle ne trouve pas un moyen d'esquiver le mot, il pourrait lui arriver d'être étonnement vulgaire. Mais il y aussi ce tout autre angle de Lucille qui a le don d'étonner ses amis. Car, prenant son travail à coeur et ayant toujours été loin du cliché des femmes restant au fourneaux, elle est ce dont on pourrait appeler une femme forte. Courageuse, téméraire et toujours prête à se battre, la brune douce et adorable est parti bien loin. Même brute et n'ayant pas froid aux yeux; elle serait capable de se jeter sur un ennemi sans éprouver la moindre petite peur, et ce dernier se souviendra d'elle pour un bon moment...
Bref, une femme forte au grand coeur, c'est comme ça qu'on pourrait la qualifier, tout simplement.

Questionnaire
Quel est votre avis sur les légendes de Hellwood ? : répondre ici.
Croyez-vous en l’existence des fantômes ? Des démons ? Des créatures surnaturelles (loups-garous, vampires, harpies...) ? : Si ces légendes existent un peu partout, que les descriptions sont toujours si liés et similaires, c'est qu'il y a une raison. Je pense que j'y crois oui, mais je n'en ai jamais vu donc...
Croyez-vous en l'existence des sorcières ? : Quand j'étais petite, ma grand-mère m'a raconté cette fameuse histoire des six sorcières; l'histoire d'Hellwood. Même si elle faisait peur à la majorité de mes amis et de mes cousins, j'ai toujours été fasciné par cette histoire. Alors... Je dirais que oui, j'aimerais bien y croire, même si dans ce cas là on est tous mal barré.
Que savez-vous de la confrérie ? Croyez-vous en son existence ? : Je ne suis au courant que des rumeurs qui court; EXEMPLE, mais je n'y crois pas plus que ça en réalité...
Si vous veniez à voir un fantôme, comment réagiriez-vous ? : En premier lieu je pense que, comme tout être humain, j'aurais un peu peur faut l'avouer. :rire: Mais je pense que je ferais en sorte de savoir la raison de son apparition.

Grâce à ce questionnaire, nous déterminerons votre rang (pour les personnes n'ayant pas de rang spécial tel que Werewolf, Witch etc...) : believer ou sceptical ?


Derrière l'écran
Pseudo et âge: Sandankhr, 16ans.
Où avez-vous connu le forum ?: Annuaire des forums
Fréquence de connexion : 7/7, une à deux réponse aux RP par semaines.
Que pensez-vous du forum ? : J'adore le concept! Et il a l'air bien soigné et administré, c'est cool. :3
Un dernier truc à rajouter ? : Je suis une libelluuuuule! ~

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Half
« ‘Cause I could touch a hundred thousand souls, but none of them would ever feel like home. And no matter how far and wide I roam, you’re the only one I’ll ever know. » [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tisty.forumgratuit.org
sandankhr
||- the Demon Wolf
avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 20
Personnages actifs: : 4
RPs en cours : luna(7) lex(2) kara(2) erika(2)
Pseudo : sandankhr.

MessageSujet: Re: Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.   Dim 5 Jan - 2:53

L'histoire


Née à Hellwood, c'est à peine venue au monde que la petite Lucille a fait parler d'elle. "La petite du fermier est née!" La nouvelle avait fait le tour du village, car tout le monde connaissait le fermier Rex, et tout le monde l'adorait. Parce qu'il était aussi doux qu'un agneau ce fermier, que sa femme était une excellente cuisinière et que son fils... Et que son fils.
Dès sa naissance, la fillette fut élevée "dans le foin"; elle jouait toujours avec le chien de berger, s'amusait à faire peur aux moutons en leurs courant après... Bref, la vie tranquille d'une fille de fermier. Mais la plupart du temps, c'était avec son grand-frère Jack que la petite brune passait la plupart de son temps. Il lui apprenait à vivre, l’endurcissait, se baladait en forêt avec elle... Lui faisait profiter de son enfance. Elle adorait toujours être avec lui, malgré le mécontentement de leurs parents. Car il fallait le dire, Jack n'était pas très apprécier par sa famille et le village contrairement à elle. Il était trop brute, faisait toujours le casse-cou et des bêtises, séchait les cours ou pourrissait la vie de ses professeurs. C'est d'ailleurs à ses quatorze ans qu'il fut viré de son école, contraint alors de travailler et donc s'occuper de la ferme aux côtés de son père. Lucille savait qu'il n'était pas si bien accepté, c'est pourquoi elle restait avec lui, pour lui prouver qu'elle l'aimait malgré tout.

A l'école, elle était plutôt une bonne élève; toujours au dessus de la moyenne sans être surdouée, ses professeurs l'appréciaient pour sa discrétion et sa douceur. Le seul problème, c'est que tout comme son frère, elle avait le sang chaud. Il arrivait que certains gamins la taquinait parce qu'elle était la fille du fermier, ou pour d'autres raisons idiotes, et elle perdait vite patience, prête à se battre pour les calmer. De plus, lorsqu'elle n'arrivait pas quelque chose en cours ou qu'un professeur lui mettait trop de pression, elle s'énervait beaucoup trop, jusqu'au jour où elle avait obtenu un avertissement. Son père avait alors trouvé le meilleur moyen pour calmer ce sang bouillant qui coulait dans ses veines, la mettant alors à l'équitation. C'était à ses quinze ans qu'elle avait commencé à monter, et depuis son sang s'est refroidi (même s'il lui arrive de craquer lorsqu'on la pousse de trop). Jack lui a également appris le tir à l'arc en cachette de ses parents, et à ses dix-sept ans; le tir à l'arme à feu...
Cependant, c'est à ces dix-huit ans qu'une dure séparation secoua l'esprit de la jeune femme. Car Jack ne supportait plus d'être blâmé par sa famille toute entière ainsi que le village, alors il avait craqué, avait fait ses valises et était parti à l'armée, refusant que les autres le traite de moins que rien. Mais avant de partir, il était décidé de faire ses aurevoirs à sa petite soeur d'une belle façon. Il lui avait alors offert une grande ballade à cheval, allant jusqu'au sommet d'une grande plaine où il lui avait offert son foulard fétiche, un foulard rouge que la brune n'avait plus quitté depuis ce jour là...

Lucille en avait voulu à sa famille pendant longtemps, refusant de parler à son père et parlant tout juste à sa mère, elle faisait ses études et passait le reste de son temps avec ses amis ou à la ferme, passant le moins de temps possible à la maison auprès de ses parents. C'est d'ailleurs en passant tant de temps dehors que la brune fit la connaissance Yann, une jeune homme plutôt charmant et dragueur. Il lui faisait du gringue, elle l'envoyait boulet de la plus belle façon qu'il soit. C'est à partir de là que des questions se posaient dans la tête de la brune. Le garçon le plus canon du lycée l'a draguait et elle s'en fichait carrément, elle ne s'imaginait même pas sortir avec lui, ni même avec un tout autre garçon... En vérité, c'était plutôt la grande blonde de sa classe qui lui faisait tourner la tête. C'est en se rendant compte de cela qu'elle s'était mise à réfléchir. Et si elle était bi'? Peut-être, mais pourquoi Yann ne lui faisait aucun effet? Alors elle était lesbienne? Mais comment en être sûre sans être sorti avec un mec? C'est en pensant cela qu'elle fini par dire oui aux avances de Yann. 
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Mais être en couple avec lui lui faisait juste... Bizarre. Elle se sentait mal à l'aise, pas dans son élément. Lorsqu'il l'embrassait, sa l'a dégouttait, alors je ne vous laisse pas imaginer quand il tentait d'aller plus loin. Et c'est seulement au bout de trois jours, que leur relation prit fin. C'est après cette expérience raté que tout était clair pour elle; elle était lesbienne, point. Se fut d'abord dur de se l'avouer, mais très vite, Lucille l'avait accepté et assumé. Cependant, sa mère était un peu sainte nitouche et son père l'a voyait comme sa fierté, c'est pourquoi elle avait préféré le leurs cacher, pour ne pas les décevoir et de faire d'histoire.

Dix-huit ans.
Lucille était devenue une belle jeune femme; aux longs cheveux bruns, un visage aux traits fin et bien tracé, les villageois étant loin de se douter que la fille du fermier allait devenir si belle. Son père l'aimait à un point pas possible, capable de mourir pour elle, mais la brune lui en voulait toujours pour le départ de son grand-frère, l'homme tentant tant bien que mal de retrouver son amour. Alors il lui fit ce fameux cadeau; un cheval, du moins, un poulain. Ce cadeau avait fait comprendre à la fille à quel point son père l'aimait, qu'il s'en voulait, mais il y avait toujours l'idée de savoir qu'il l'aimait tellement qu'il en ignorait son propre fils qui l'a refroidissait. Alors, elle lui fit tenir une promesse; quand Jack reviendra à la ferme, il se devra de l'aimer comme il le faudra. Il avait accepté malgré son agacement, capable de tout pour faire plaisir à sa fille...

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Elle avait terminé ses études avec brio, mais avait préféré aider son père à s'occuper de la ferme, étant ainsi chargé des chevaux. Lucille passait beaucoup de son temps aux prés, à s'occuper des équidés ainsi que de son poulain qu'elle avait nommé Bullet, car même en tant que petit poulain, il courait aussi vite que le cheval de son père; une vraie balle. En tant que travail officiel, Lucille était également serveuse dans un petit café où elle gagnait plutôt bien son pain. C'est dans ce café qu'elle fit la connaissance de Nathan, le shérif du village. Il venait toujours boire son café du matin ici, et c'était toujours elle qui le servait. Ils s'étaient lié d'amitié grâce à cela, et c'est en apprenant que la brune avait fait du tir que le shérif lui avait proposé de suivre de vrais cours de tirs avec des professionnels, elle avait accepté.
Grâce à ce que son frère lui avait appris, elle connaissait déjà les bases et avait très vite progressé, et c'est en voyant sa force de caractère, son courage et son don de tireur que le shérif lui fit cette proposition qui allait changer sa vie; devenir son associé, et c'est avec grande joie qu'elle avait accepté. 
Comme d'habitude, la nouvelle avait fait le tour du village, Lucille prenait son travail à coeur aux côtés du shérif, elle faisait bien son travail aux plus grandes joies du village et du cowboy, tout le monde l'adorait.
Mais c'est au bout de deux années seulement qu'il y eut cette tragédie qui avait attristé le village entier; la mort du shérif. Une mort toute bête, mais qui avait changé bien des choses; l'homme était rentré chez lui en voiture après l'anniversaire bien arrosé d'un de ses amis, il était persuadé qu'il allait pouvoir rentrer chez lui sans problème, "parce qu'il était chanceux et qu'il était le shérif", cela n'était pas la première fois qu'il rentrait saoul en voiture, mais cette fois-ci, un camion l'avait approché d'un peu trop près. 
C'est après son enterrement que le village avait voté pour un nouveau shérif, et les résultats du vote avait laissé Lucille complètement surprise; car la majorité du village avait voté pour elle. Elle en était resté sur le cul, étant loin de s'y attendre. La petite associée du shérif qui allait reprendre son service. Le village l'adorait et savait de quoi elle était capable, de plus, elle était la personne la plus proche du shérif en dehors de sa famille.. Alors elle était devenue shérif, à ses plus grandes surprises.

Elle avait réussi à s'y habituer, malgré cette sensation étrange qu'elle ressentait lorsqu'elle voyait les villageois la saluer, l’appeler lorsqu'ils avaient besoin d'aide, lui offrir des choses. Elle s'était trouvé un appartement, s'occupait toujours de son poulain à la ferme et passait du temps avec ses amis et ses parents. Elle vivait une vie plutôt tranquille et était loin de s'en plaindre. Elle s'était posé aussi cette petite habitude d'aller à la tombe de son shérif tout les mois pour lui offrir des fleurs et lui parler un petit peu. Mais malgré sa mort, ce n'était pas la personne qui lui manquait le plus. Non... C'était Jack.
Ce manque l'a rongeait de plus en plus, elle pensait à lui, à ce qu'il serait bien devenu à l'armée, si on le respectait comme il le rêvait tant... Et c'est au bout d'un an, qu'elle eu la surprise d'enfin le retrouver.
Il avait été exclu de l'armée, non pas pour son caractère, mais tout simplement parce qu'il avait un problème de bras, l'un étant devenu plus faible que l'autre à cause d'une blessure. Il était parti sans problème, revenant à Hellwood le sourire aux lèvres. A l'armée, il s'était senti comme un coq en pâte; il pouvait se défouler, montrer qui il était et surtout... Il était respecté, et même apprécié. Mais désormais il était à nouveau à Hellwood, et le regard que portait les villageois vers lui n'avaient pas changé, sauf un; celui de son père. Comme il l'avait promis à sa fille, il faisait un peu plus attention à lui, l'invitait parfois à boire un verre à la maison, le laisser s'occuper et monter ses chevaux, cela suffisait à Jack pour être heureux. Cependant, il ne trouvait aucun emplois pour cette mauvaise réputation qui lui collait à la peau, et c'est directement après avoir appris cela que sa cadette était intervenue, lui proposant un poste bien particulier; devenir son associé.
Il sortait de l'armée après tout, et elle tenait énormément à lui. Il pouvait la protéger, calmer les irrespectueux ne supportant pas encore que la nouvelle shérif était une femme, l'aider pour certaines tâches et l'accompagner tout en y prenant du plaisir... Bref, il était l'associé rêvé, et il avait accepté. Et en effet, tout les machos qui regardait de haut la brune étaient très vite calmé par l'ancien soldat, le village tout en entier la respectant désormais et la voyant entièrement comme la nouvelle shérif. De plus, lui aussi commençait à voir que les regards envers lui changeait peu à peu...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les deux frères et soeurs avaient également put faire affaire à des choses paranormaux; des étranges disparitions, des appels de villageois disant qu'ils venaient de voir leurs table voler, ou leurs lit ou encore leurs couteaux... Lucille se doutait de plus en plus que le paranormal existait quelque part. Les esprits, et même les créatures mythologiques... En effet, elle avait put entendre parler des loups-garous, des vampires et même des harpies. Mais tout ça allait lui être prouvé en une seule journée; une journée qui lui sera gravé à jamais.
Elle avait reçu l'appel d'un chasseur disant qu'il avait entendu des cris étrange venir du coeur de la forêt, un seul cri; celui d'un enfant. Alors elle s'y était rendu à cheval avec son frère. Et après une longue marche qu'elle eut cette vision d'horreur qui l'a hante encore aujourd'hui: là, au sol, il y avait un enfant. Ses vêtements étaient en lambeaux, déchiré par des énormes griffures, il saignait de partout et il lui manquait même une bonne partie de l'une de ses jambes. Il souffrait le martyre, appelait les deux policiers de sa faible petite voix, Lucille n'arrivait même pas à voir son visage, celui-ci complètement recouvert de sang. Il les suppliait de le sauver, de trouver un moyen d'arrêter tout ça. Il avait mal et savait qu'il n'allait pas s'en sortir. Il leurs expliquait qu'il était un orphelin, qu'il avait passé la nuit dans la forêt trouver de quoi chasser, mais malheureusement ce qu'il avait trouvé n'était pas une proie mais un prédateur. Une bête à moitié loup et humain; un loup-garou. D'abord, Lucille ne l'avait pas crut, mais c'est lorsque son frère avait bien regardé les blessures du petit garçon et vu les traces de pattes devenant peu à peu des traces de pieds, qu'ils finit par croire le petit...
Ils ne pouvait pas le sauver, le garçon ne tiendrait surement pas sur leurs chevaux jusqu'au village, et ce fut Jack qui dit les mots durs: il fallait mettre fin à ces jours, c'était la seule chose qu'il restait à faire pour le sauver. D'abord il voulait le faire lui-même, sachant que cette tâche était beaucoup trop dur pour sa soeur. Mais celle-ci l'en avait empêché, se sentant capable de le faire, et se sentant comme responsable de cette tâche. Alors, après un bon moment à réfléchir, prendre son souffle, elle recouvra le visage du petit par sa propre écharpe, visa, et appuya sur la gâchette...
A partir de ce jour, Lucille était sûre que le paranormal existait, et cette journée lui était gravé à jamais. Elle se sentait à la fois coupable, meurtrière et triste. Elle avait tout gardé pour elle, s'était chargé d'enterrer le petit vagabond, Jack étant le seul au courant de cette histoire et étant toujours là pour la rassurer, la réconforter. Elle avait fait trois mois entier de dépression, enfermé chez elle, prêtant les rennes à son frère tandis qu'elle se remettait de tout cela. Le village tout entier ne l'avait pas vu de tout ce mois, pas même ses parents, seul son frère la voyait et encore; il était débordé.

Mais finalement, après ces trois mois, elle était sorti de chez elle, les cheveux coupés, un peu plus maigre. Mais son esprit s'était endurci, cet enfant étant celui qui lui avait permis de voir les choses en face, de se rendre compte qu'elle était une femme de loi, et que des décisions de ce genre, elle devra en prendre des nombreuses. Alors elle était remonté sur la selle de son poulain devenu cheval, le coeur bien placé.
Car désormais, elle n'était plus la petite fille du fermier, mais bien la shérif du village...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Half
« ‘Cause I could touch a hundred thousand souls, but none of them would ever feel like home. And no matter how far and wide I roam, you’re the only one I’ll ever know. » [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tisty.forumgratuit.org
sandankhr
||- the Demon Wolf
avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 20
Personnages actifs: : 4
RPs en cours : luna(7) lex(2) kara(2) erika(2)
Pseudo : sandankhr.

MessageSujet: Re: Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.   Mar 11 Nov - 18:16

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
 
Lucille Francesca Hepburn
Nom(s): hepburn ·           Prénom(s): lucille francesca ·        Âge: 27ans · Date et lieu de naissance: un 3 Juin dans un village des alentours d'Atlanta ·          Métier ou études: officier de police · Statut civil: célibataire · Orientation sexuelle: homosexuelle ·  Le paranormal, ça vous inspire quoi ?: Beaucoup de choses. J'ai eu affaire au pire j'imagine, alors pour les autres, ce n'est pas difficile d'y croire. Enfin pour moi. Tout ce qui est fantômes, je suis sûre qu'ils existent. Tout ce qu'on raconte sur eux, les rumeurs qui court à propos de la ville et les témoignages que j'ai pu entendre... Si il y a tout ça, ce n'est pas pour rien. Quant aux monstres... Je suis encore un peu sceptique sur ces légendes tel que les loups-garous, les vampires, etc... Là, c'est un petit peu trop poussé et il n'y a jamais eu de preuve, mais les démons... Ça, c'est tout autre chose. ·             Nom de la célébrité: Lauren Cohan
Caractère
Aux premiers abords, certains la qualifierais comme une femme froide et même intimidante, mais en réalité, elle est simplement méfiante. Ceux qu'elle n'aime pas et/ou dont elle se méfie, elle le leurs fait comprendre; elle les ignore, les tacle dès qu'elle le peut, les fusilles du regard... Bref, si vous faites partie de ses ennemis, ne restez pas prêt d'elle, parce qu'elle saura très vite vous mettre mal à l'aise. Mais ne vous fiez pas seulement à cette apparence, car lorsqu'elle vous accorde sa confiance, que vous devenez l'un(e) de ses ami(e)s, c'est une toute autre jeune femme qui se présente à vous.
Sympathique, elle est souriante et toujours pleine de vie, agréable à vivre, il n'est pas difficile de s'attacher à elle. Toujours à l'écoute de ses amis, elle est toujours là pour les conseiller et les aider. On pourrait très vite le comprendre, Lucille est une femme au grand coeur. Ouverte, elle ne juge jamais les différences des autres, se sentant "mal placé pour juger les autres". Toujours prête à protéger ceux qu'elle apprécie réellement, elle est aussi une femme honnête haïssant mentir à ces personnes, quitte à les blesser en disant la vérité. Elle est le genre de fille simple mais qu'on adore, parce qu'avec elle on ne se prend tout simplement pas la tête. Enfin, Lucille est aussi une femme douce et patiente, ses talents à l'équitation lui ayant permis d'acquérir ces deux traits de caractère. Il est très rare de la voir réellement s'énerver, trouvant toujours un moyen d'arranger les choses sans en arriver aux mains, ou de simplement se disputer mais avec le ton calme tout en lançant des piques. Cependant il est tout aussi rare de la voir se retenir dans ses mots; lorsqu'elle ne trouve pas un moyen d'esquiver le mot, il pourrait lui arriver d'être étonnement vulgaire. Mais il y aussi ce tout autre angle de Lucille qui a le don d'étonner ses amis. Car, prenant son travail à coeur et ayant toujours été loin du cliché des femmes restant au fourneaux, elle est ce dont on pourrait appeler une femme forte. Courageuse, téméraire et toujours prête à se battre, la brune douce et adorable est parti bien loin. Même brute et n'ayant pas froid aux yeux; elle serait capable de se jeter sur un ennemi sans éprouver la moindre petite peur, et ce dernier se souviendra d'elle pour un bon moment...
Bref, une femme forte au grand coeur, c'est comme ça qu'on pourrait la qualifier, tout simplement.

 
Qui se cache derrière l'écran ?
Sandankhr
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Lulu est de retour What a Face
(DC de Lysandre D. Schiffer)



Code:
<center><div class="capre"><img src="http://25.media.tumblr.com/a5c68d320dc49330d1a45a7c00dcbb20/tumblr_mz9q9buq2X1ro95bto1_500.gif" class="imgpre">
  <div class="banpre"><font class="pseupre">Lucille Francesca Hepburn</font></div><blockquote><div class="infpre"><HL>Nom(s):</HL> hepburn ·           <HL>Prénom(s):</HL> lucille francesca ·        <HL>Âge:</HL> 27ans · <HL>Date et lieu de naissance:</HL> un 3 Juin dans un village des alentours d'Atlanta ·          <HL>Métier ou études:</HL> officier de police · <HL>Statut civil:</HL> célibataire · <HL>Orientation sexuelle:</HL> homosexuelle ·  <HL>Le paranormal, ça vous inspire quoi ?:</HL> Beaucoup de choses. J'ai eu affaire au pire j'imagine, alors pour les autres, ce n'est pas difficile d'y croire. Enfin pour moi. Tout ce qui est fantômes, je suis sûre qu'ils existent. Tout ce qu'on raconte sur eux, les rumeurs qui court à propos de la ville et les témoignages que j'ai pu entendre... Si il y a tout ça, ce n'est pas pour rien. Quant aux monstres... Je suis encore un peu sceptique sur ces légendes tel que les loups-garous, les vampires, etc... Là, c'est un petit peu trop poussé et il n'y a jamais eu de preuve, mais les démons... Ça, c'est tout autre chose. ·             <HL>Nom de la célébrité:</HL> Lauren Cohan</div></blockquote><div class="banpre"><font class="titrepre">Caractère</font></div><div class="txt">Aux premiers abords, certains la qualifierais comme une femme froide et même intimidante, mais en réalité, elle est simplement [b]méfiante[/b]. Ceux qu'elle n'aime pas et/ou dont elle se méfie, elle le leurs fait comprendre; elle les ignore, les tacle dès qu'elle le peut, les fusilles du regard... Bref, si vous faites partie de ses ennemis, ne restez pas prêt d'elle, parce qu'elle saura très vite vous mettre mal à l'aise. Mais ne vous fiez pas seulement à cette apparence, car lorsqu'elle vous accorde sa confiance, que vous devenez l'un(e) de ses ami(e)s, c'est une toute autre jeune femme qui se présente à vous.
[b]Sympathique[/b], elle est souriante et toujours pleine de vie, agréable à vivre, il n'est pas difficile de s'attacher à elle. Toujours [b]à l'écoute[/b] de ses amis, elle est toujours là pour les conseiller et les aider. On pourrait très vite le comprendre, Lucille est une femme au grand coeur. [b]Ouverte[/b], elle ne juge jamais les différences des autres, se sentant "mal placé pour juger les autres". Toujours prête à protéger ceux qu'elle apprécie réellement, elle est aussi une femme [b]honnête[/b] haïssant mentir à ces personnes, quitte à les blesser en disant la vérité. Elle est le genre de fille simple mais qu'on adore, parce qu'avec elle on ne se prend tout simplement pas la tête. Enfin, Lucille est aussi une femme [b]douce et patiente[/b], ses talents à l'équitation lui ayant permis d'acquérir ces deux traits de caractère. Il est très rare de la voir réellement s'énerver, trouvant toujours un moyen d'arranger les choses sans en arriver aux mains, ou de simplement se disputer mais avec le ton calme tout en lançant des piques. Cependant il est tout aussi rare de la voir se retenir dans ses mots; lorsqu'elle ne trouve pas un moyen d'esquiver le mot, il pourrait lui arriver d'être étonnement vulgaire. Mais il y aussi ce tout autre angle de Lucille qui a le don d'étonner ses amis. Car, prenant son travail à coeur et ayant toujours été loin du cliché des femmes restant au fourneaux, elle est ce dont on pourrait appeler une femme forte. [b]Courageuse, téméraire[/b] et toujours prête à se battre, la brune douce et adorable est parti bien loin. Même brute et n'ayant pas froid aux yeux; elle serait capable de se jeter sur un ennemi sans éprouver la moindre petite peur, et ce dernier se souviendra d'elle pour un bon moment...
Bref, une femme forte au grand coeur, c'est comme ça qu'on pourrait la qualifier, tout simplement.</div></div>
 
<center><div class="capre"><div class="banpre"><font class="pseupre">Qui se cache derrière l'écran ?
<HL>Sandankhr</HL></font></div><div class="txt"><img src="http://static.tumblr.com/173e9054f5b746792f0d2d11e732f38e/blk4ftw/MnPmgx04r/tumblr_static_sb.gif" class="iconpv" align="left">Lulu est de retour :face:
(DC de [url=http://misguidedghosts.forumactif.org/u32]Lysandre D. Schiffer[/url])</div></div></div></center>

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Half
« ‘Cause I could touch a hundred thousand souls, but none of them would ever feel like home. And no matter how far and wide I roam, you’re the only one I’ll ever know. » [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tisty.forumgratuit.org
sandankhr
||- the Demon Wolf
avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 20
Personnages actifs: : 4
RPs en cours : luna(7) lex(2) kara(2) erika(2)
Pseudo : sandankhr.

MessageSujet: Re: Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.   Jeu 13 Nov - 21:25

De sa grande gentillesse, Lucille l'avait accueilli chez elle en attendant de trouver une preuve contre son beau-père, les deux filles pouvant ainsi créer des liens et la rescapée réussissant enfin à faire confiance à la flic. De cette ado rebelle et je-m'en-foutiste, on pouvait alors découvrir une jeune femme fragile et attachante, adorable et même prête à aide dans l'appartement. Avec le temps, Lucille avait pu s'attacher à elle, et vice-versa, et finalement avec le temps, malgré leurs écarts d'âge et leurs personnalités différentes, des sentiments firent surface. D'abord il y avait eu cette gène de la différences d'âge, mais au bout du compte, du fait de vivre ensemble, c'est très vite qu'elle avait fini par coucher ensemble, pour finalement former un couple. Tout allait très bien entre elles, Skylar vivait sa vie tandis que Lucille continuait de travailler et enquêter sur son beau-père.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Half
« ‘Cause I could touch a hundred thousand souls, but none of them would ever feel like home. And no matter how far and wide I roam, you’re the only one I’ll ever know. » [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tisty.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucille F. Hepburn. || Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» Bien le bonjour à tous.
» canton comment bien débuter pour un débutant
» Un site bien documenté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Test de Sandankhr. :: Personnages mis de côté-
Sauter vers: